AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Docteur Hooves

avatar

Copyright : Saturnspace
Messages : 42
Bits : 18
Coup de Coeur : 0

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !   Mer 18 Mai - 21:47

Docteur Hooves
« Pas encore... Attendez... Encore un peu, un peu plus... Soyez prêt ! Et-oh, c'est fini ? Peu importe. Qu'est-ce qu'on dîne ? »
Juste le Docteur

Nom: Docteur Time Turner Hooves, mais appelez-le Docteur, cela suffira.

Age: Adulte (En apparence seulement, il a au moins vécu aussi longtemps que deux vies, voir l'histoire.)

Sexe:

Faction: Changeling Swarm (Il habite cependant une maison de Ponyville)

Alignement: Chaotique Bon

Race: Changeling

Classe: Alchimiste

Cutie Mark: Un sablier qui apparaît plein

Arme et armure de départ: Un tournevis sonique ! /sbarf/ Non mais en fait il fait juste le même effet qu'une attaque de base de licorne, ce qu'il serait capable de faire sans l'objet-dit en reprenant sa forme originelle. Il sait utiliser un certain nombre d'armes légères mais n'en a pas à moins qu'on lui en donne en dehors de son tournevis.
Multiformes
Le gros problème du doc, c'est qu'il peut changer d'apparence puisqu'il est un Changeling. Peu de gens peuvent se vanter d'avoir vue sa véritable forme, il tente autant que possible de ne jamais la montrer et ne reprend cette forme le plus souvent qu'en état d'épuisement total, ce qui prend également en compte le fait d'aller dormir, raison pour laquelle en de telles situations il s'enferme complètement et ne laisse aucune possibilité de le voir endormi. Il reprend donc sa forme de changling parfaitement lambda aux ailes et yeux bleus et au corps noir, n'ayant aucune différence avec les soldats de base du royaume changeling. Cependant, la plupart de son temps, il préfèrera prendre la forme du Docteur que les habitants de Ponyville connaissent lorsqu'il habite là-bas.

Docteur Hooves est un poney terrestre à la robe ambre grise et à la crinière courte et hérissée couleur noisette. Il ne garde de sa forme Changeling que la couleur de ses iris qui sont d'un harmonieux cobalt pouvant briller à la façon de ses yeux d'insecte lorsqu'il fait usage de la magie ou, pour dire autrement, lorsqu'il use de sa magie d'alchimiste pour charger la puissance de son tournevis sonique. Ce n'est pas un étalon d'une carrure particulière, au contraire il n'est qu'à peine plus grand qu'une jument et a encore un visage très jeune à peine marqué par la sévérité de ses mâchoires carrées. Ses grands yeux lumineux, pétillants sans cesse de l'excitation de la découverte, en font un compagnon amical qui a toujours un sourire plaqué sur le visage et qui parle très volontiers. Pour tout dire, sa fâcheuse tendance à être souvent seul et à se sentir très seul lorsqu'il est entouré d'autres changelings qui ont la fâcheuse tendance à ne jamais parler ont fait qu'il est affreusement bavard avec les autres poneys et s'émerveille de tout et n'importe quoi, ce qui se retrouve totalement physiquement chez lui dans sa façon de sans cesse trotter ou courir, parler très vite et changer sans cesse d'expression. Les expressions coulent sur son visage, presque autant que lorsqu'il est changeling ce qui rend assez aisé de le reconnaître malgré la différence flagrante entre sa forme poney et sa forme changeling.

Pour tout dire, Docteur Hooves ne se cache pas d'être capable de changer de forme : sa nature de roublard en fait un personnage qui est à la fois extrêmement extravaguant en tant que scientifique et alchimiste mais en même temps particulièrement discret, auquel on ne prête à première vue pas attention tant qu'il ne va pas aborder autrui et dont on ne se rappelle pas de l'identité s'il n'attire pas l'attention sur lui, comme le prouve l'épisode de Cloudsdale durant lequel Rainbow Dash échangea leurs numéros à son insu pour qu'il passe avant elle. En effet, Doc est capable de prendre la forme d'autres types de poney comme un pégase, un poney cristallin, une licorne, et même un poulain si cela lui chante. Contrairement à beaucoup de ses semblables, ses multiples transformations ne l'ont jamais fait se faire remarquer par le passé, il passe comme une lettre à la poste dans la discrétion par son apparence simple et sa discrétion naturelle. Il est un peu un "monsieur tout le monde" duquel on pense se souvenir mais qu'on ne connait étrangement pas, ce drôle de poney que vous remarquerez à un coin de rue, vous souriant, sans être capables de savoir si vous l'avez un jour ou l'autre connu, l'ombre qui veille sur vous dans l'ombre...

Il lui arrive tout de même de changer de manière plus radicale son apparence : s'il aura toujours pour cutie mark un sablier, il change parfois de couleur pour opter pour le bleu, ou de manière plus radicale lorsqu'il se rend à des événements de haute importance, afin si jamais il y attire l'attention de ne pas être remarqué à ses suivantes visites, il prend alors la forme d'une licorne à la robe plus grise et à la crinière plus sombre et ondulée qu'il coiffe proprement sous un haut de forme. C'est un des rares cas pour lesquels il fait le dur effort de colorer ses pupilles d'or plutôt que de leur couleur naturelle afin de s'assurer que quiconque regardera Time Turner, ainsi qu'il se nomme alors, ou Docteur Hooves dans les yeux ne connaisse pas leur lien de parenté. Personne ne doit jamais savoir qui il est réellement, son but est de n'être qu'un courant d'air dans les lieux tout en pouvant profiter au mieux de son entourage.

Et en parlant de couvre-chef, nous ne pouvons passer outre la question vestimentaire avec le Docteur. En dehors de sa tenue des soirées, Docteur Hooves ne porte jamais de chapeau, mais il semble avoir l'habitude de toujours porter quelque chose autour du cou, comme ses habituels nœuds papillons et cravates qui sont caractéristiques du personnage. Rouge, Bleu, Vert, la couleur dépend de l'humeur du jour, pour peu qu'on évite le noir beaucoup trop formel à son goût. Néanmoins, ce qu'il porte le plus, pour faire plaisir à Derpy, est une longue écharpe aux tons bleus et oranges, tellement longue que même enroulée deux à trois fois autour de son cou elle continue de traîner entre ses sabots. Elle lui permet, entre autre, de cacher dedans son tournevis sonique dont il se sert d'arme ou de soudeur, qu'il utilise plutôt que sa corne de changeling lorsqu'il veut lancer des sorts de base de licorne, et enfin qui sert à ouvrir le fameux TARDIS, qui n'est pas une machine à remonter le temps extraterrestre, mais juste une grosse boîte qui lui permet de faire le trajet entre le Changeling Swam et Ponyville. Étonnant que personne n'ait encore vue se déplacer cette grosse boîte bleue qui ne sert à rien d'autre qu'à faire chaque fois le même allé-retour tout en gardant une certaine distance avec les deux points d'arrivées afin de garder la machine à distance des villes et donc laisser planer le doute sur son usage.
Extravagant
Si physiquement le Docteur est impossible à reconnaître, mentalement il reste sensiblement fidèle à lui-même. D'un esprit essentiellement curieux et intellectuel, Doc a une passion pour les sciences en général mais fait aussi preuve d'une grande capacité rhétorique. Il a sa façon bien à lui de parler et de penser, bien souvent en ignorant les connaissances d'autrui avant que cette personne ne lui demande de répéter, ce qui le mène bien souvent à parler, penser, bref à tout faire extrêmement vite, mais également du coup à oublier extrêmement vite ce qu'il voulait faire à l'origine. Vivre avec le Docteur, c'est vivre à deux-cent à l'heure, pas de repos pour Hooves lorsqu'il a une idée en tête. L'action est bien loin de le troubler, il trouvera cela presque naturel, et mieux encore, "fascinant", "passionnant", "excitant" !

Car oui, le Docteur n'est pas difficile à impressionner, il est du coup également très facile à approcher car tout semble le passionner. Il parle très facilement avec autrui et n'est pas vraiment gêné par les différences de clan ; certes il n'est pas forcément du genre à sympathiser en pleine bataille, mais le Docteur tente d'éviter les conflits le plus possible de façon à ne pas avoir à s'en mêler à moins d'y être forcé. S'il se retrouve dans la situation de devoir se battre sérieusement, il changera alors du tout au tout : fini le docteur passionné et aimable qui adore la découverte et est fasciné par la vie, il devient soudainement particulièrement destructeur, presque autant qu'un chaotique mauvais. Il devient alors très difficile à arrêter, jusqu'à présent lorsque cela arrivait seul le fait d'arriver à ses buts parvenait alors à le calmer. Il préfère depuis vivre une vie purement civile en se contentant de construire des machines qui n'ont aucun usage guerrier et en se chargeant de diverses tâches comme recevoir des messages radiophoniques ou, comme il l'eut toujours fait, s'occuper de synchroniser l'heure sur les horloges dans Ponyville.

Il faut dire que le Docteur est extrêmement minutieux, peut-être un peu trop même, il se refuse à faire le travail à moitié. Il semblerait même qu'il fasse un peu preuve d'arithmomanie, en d'autres termes il ne peut s'empêcher de calculer tout ce qu'il voit ou entend, et ce avec une facilité et une aisance hors du commun. Parfois cela peut être particulièrement utile, et d'autres fois au contraire les variables lui feront avoir le vertige, ce qui ne l'empêchera pas de parfois tenter sa chance quand bien même il n'y ait qu'un infime pourcentage de chances que cela réussisse ; tant qu'une variable semble suffisamment solide à son goût, tout est possible, même ce que tout le monde lui dira être impossible, comme sa volonté de tenter de voyager dans le temps. Oui, c'est impossible, mais cela ne l'empêchera pas d'essayer, après tout il y en a bien qui ont réussi à voyager entre les dimensions alors tenter de faire cela n'est pas en soi perdre son temps. Tous ses échecs ne sont qu'une raison de plus de continuer à essayer, surtout si quelque chose s'est passé et ce quand bien même ce ne fut pas l'effet escompté.

Cette envie d'aller de l'avant quoiqu'il arrive fait du Docteur Hooves un étalon particulièrement aventureux. La violence, très peu pour lui, mais cela ne l'empêche pas d'aimer prendre des risques et se lancer dans l'inconnu. Ce que l'on ne comprend pas le fascine d'autant plus, et pour parvenir à obtenir ses réponses il tentera tout ce qui est en son pouvoir. L'échec ne fait pas vraiment partie de son vocabulaire, ou plutôt il aura beaucoup plus de mal à admettre un échec comme en étant un à moins d'être au pied du mur, il aura tendance à considérer cela simplement comme une mauvaise passe et à reprendre à partir de zéro, et cela avec le sourire ! Docteur Hooves est un étalon souriant et qui montre qu'il aime ce qu'il fait, il ne s'empêchera jamais de faire ce qui lui plait, et son esprit éminemment curieux et courageux le poussera à se lancer dans de grandes aventures pour parvenir à ses fins, chose qui ne fait que plus l'amuser et le passionner encore que ce qu'on pourrait l'imaginer de la part d'un simple civil qui refuse de combattre.

Considérez cela comme du courage ou de l'inconscience, il faut avouer que Doc est plutôt du type insouciant, il est difficile de le voir se faire du soucis pour sa situation. Il pourra s'inquiéter pour autrui, mais c'est un poney qui aura la manie de ne pas vraiment faire attention à lui-même. De ce fait, la notion de danger est assez floue chez lui, et quand bien même autrui soit en danger du moment qu'il semble selon ses calculs qu'il est possible de lui éviter ce danger il continuera de prendre cela à la rigolade et sans sembler un instant être troublé. Beaucoup le diront stupide, d'autres courageux, en vérité la frontière est très mince et il n'est pas difficile de qualifier Docteur Hooves des deux. Néanmoins, même s'il semble avoir pour faiblesse de voir un de ses compagnons être blessé, cela traduit chez lui une faiblesse plus grande encore, peut-être en grande partie due à sa nature de Changeling : il est effrayé par la solitude et pourra changer du tout au tout si l'on venait à le trahir ou à lui prouver qu'au fond, il est éminemment seul.
Un événement dans l'Enfance
Parler de parenté pour un Changeling, c'est très difficile, la notion de famille est radicalement différente dans la ruche. Docteur Hooves, comme tout Changeling, est né parmi tant d'autres qu'il considère comme sa grande famille, ses semblables. Ils ont un lien qui commence à leur naissance et prend fin à leur mort. Mais pour lui, les choses ont été un peu différentes, ce qui ne l'empêche pas de se sentir toujours lié à la ruche. Je vais vous raconter l'histoire du Docteur qui un soir de nuit glaciale naquit dans la ruche et grandit dans celle-ci dans l'insouciance que beaucoup ne lui enviaient pas vraiment et lui qualifiait comme étant stupide.

Docteur Hooves est né sous un nom plutôt banal dans la ruche, un nom parmi tant d'autres qui n'a pas grande importance pour un soldat changeling qui est surtout reconnu pour son appartenance au groupe et non pour son individualité. Il était difficile à tenir en place en soit, ce qui aurait pour tout autre poney pu être éreintant, mais dans la ruche cela était différent : il pouvait se faire siffler en guise de menace par un de ses semblables, mais l'on oubliait bien vite son acte alors qu'il repartait bourdonner un peu plus loin pour en agacer un autre. Il restait de la ruche, alors il était hors de question de lui tenir rigueur pour un peu d'agitation, d'autant qu'il avait un certain intérêt : sa curiosité en faisant un soldat malin qui ne tarda pas à faire partie des éclaireurs pour son agilité et son intellectualité. Il était encore très jeune quand il fut envoyé à l'attaque de Ponyville avec un grand nombre de ses semblables. Les poney de Ponyville n'avaient aucune chance de repousser une telle horde, vous vous en doutez bien...

Malgré les efforts des licornes qui combattaient l'adversaire avec leur magie, la force employée par les terrestres pour mettre la pâtée à l'armée ennemie et la vitesse avec laquelle les pégases repoussaient les attaques aériennes, ils ne tardèrent pas à être mis à mal par le nombre de leurs adversaires. Celui qui porte aujourd'hui le nom de Doc ne faisait par partie de l'avant-garde et se contentait de terrifier les poneys qui tentaient de s'enfuir. Alors qu'ils avaient réussi à coincer les poneys en contre-bas, les changelings s'apprêtaient à gagner la bataille, mais c'était un jour de pluies torrentielles, et personne n'avait prévu ce qui advint. Doc fut le premier à remarquer ce qui se passait et hurla à pleins poumons pour avertir ses compagnons : un glissement de terrain énorme survint, emportant les changelings qui n'avaient pas été prévenus plus tôt. Les licornes de Ponyville qui avaient levé un bouclier de protection pour défendre le peuple des changelings regardèrent les vagues boueuses emporter un grand nombre de leurs adversaires. Bien vite, il ne resta de la ruche que quelques changelings chanceux qui parvinrent après l'incident à s'extirper de la terre et à s'enfuir, pris de terreur.

Les poneys de Ponyville se mirent alors à travailler à remonter leur cité. Ils durent redoubler d'effort pour dégager ce que le glissement de terrain avait provoqué. Ils trouvèrent quelques malchanceux qui avaient été emportés par le vague de boue parmi les changelings et eurent assez de pitié pour les enterrer en tant que guerriers malgré la mésentente entre les deux nations. Cependant, ils trouvèrent aussi quelques poneys qui avaient été capturés par les changelings, la plupart étaient morts dans la cascade. La plupart... mais pas lui.

« Venez vite ! Il y en a un qui respire ! »

Les voix résonnaient alors qu'il semblait au jeune changeling qu'il pouvait enfin respirer un peu plus. Dans sa vision, tout était flou, inutile d'espérer y voir quelque chose. Il avait été trouvé, mais il serait emprisonné par l'adversaire pour être exécuté ; quelle ironie.

« Pauvre chose, allez vite chercher les infirmiers, vite !
-Vous là-bas, aidez-moi à creuser ! »


L'enfant ouvrit les yeux de surprise. Que se passait-il ? Ils souhaitaient réellement le sauver ? La lumière extérieur semblait lui brûler la rétine, mais il parvint quand même à apercevoir le visage bienveillant d'une pégase qui se penchait par dessus lui, rassurée de le voir éveillé.

« Ne t'inquiète pas mon enfant, tout va bien se passer... »

En effet, comme certains changelings avaient tenté de le faire, Doc s'était transformé en poney dans l'espoir que le bouclier des licornes soit levé pour le laisser entrer. Comme il avait survécu au glissement de terrain, il avait réussi à maintenir cette forme et se trouvait à présent, sous la forme d'un enfant poney terrestre, à être tiré de la terre pour être soigné au plus vite. Les jours qui suivirent, il ne pu qu'être spectateur : les poneys face à son air perdu en conclurent que ses parents étaient morts dans l'accident, et que sous le choc l'enfant était incapable de s'en rendre vraiment compte. La pégase qui l'avait trouvé le recueillit et tâcha de s'occuper de lui comme s'il était son enfant, et lui donna pour nom, en voyant sa fausse Cutie Mark, Time Turner. Time Turner était né et il ne regrettait pas qu'on le nomme ainsi malgré sa réelle nature. Il lui semblait renaître alors qu'il découvrait sa nouvelle "ruche" parmi les poneys de Ponyville. Les poneys infirmiers annoncèrent qu'il était apte à rejoindre la société mais qu'il était encore fragile, ce qui permit d'expliquer l'incompréhension qu'il manifestait face à certains eus et coutumes des poneys qui étaient si différents de ceux des changelings.

Time commença donc à grandir à Ponyville. Il n'avait pas vraiment de difficultés à créer des liens, son engouement pour la vie, sa nature extravertie lui permettaient d'entrer rapidement en contact avec autrui et de se faire des amis. En grandissant, son esprit de curiosité se développa encore plus, et ne tarda pas à trouver un moyen de se nourrir dans les cauchemars du futur docteur : il revivait, chaque nuit, la mort de nombreux membres de sa famille dans ce terrible accident. Il revivait, chaque nuit, cet événement incompréhensible. Pourquoi avait-il fallu que cela se passe ? Et cela pouvait-il être évité ? Une nuit alors qu'il redoutait de se rendormir il descendit dans la cave de la pégase qui l'avait recueillit et découvrit un grand espace rempli d'objets abandonnés. La pégase attachait une grande importance aux souvenirs, mais c'était aussi quelqu'un de curieux qui ramassait un peu tout ce qu'elle pouvait trouver dans la ville. Elle avait, au fil des années, amassé un véritable petit trésor d'objets brillants et curieux, de rouages et autres petits bouts métalliques. Cette nuit, Time Turner ne retourna pas au lit, mais passa de longues heures jusqu'au réveil de Célestia à construire des machines.

En un rien de temps, la curiosité de Time Turner lui avait créé une nouvelle passion dans la création et la recherche. Il passa de longues semaines à chercher une explication au glissement de terrain puis des mois à trouver des moyens de l'éviter, et enfin des années à tenter de retourner dans le passé. Il en vint à la conclusion qu'il était impossible de voyager dans le temps, mais qu'il était possible d'étirer le temps, valeur modulable, afin d'amener le passé à soi. Cependant, cette dernière découverte alors que Time Turner, après tout ce temps, était devenu adulte et avait même reçu le rôle d'horloger de Ponyville, lui ramena le regret de sa terre natale. Après plusieurs jours de réflexion, le changeling décida qu'il était temps de retourner chez lui. Il annonça à sa mère adoptive qu'il voulait partir en voyage, et après des embrassades interminables et de nombreuses larmes il prit le train en direction de terres éloignées. Il descendit en cours de route et marcha de longues heures durant dans une forêt obscure jusqu'à voir, s'élevant dans le ciel, la ruche autour de laquelle volaient ses semblables.

Malgré sa forme, aucun de l'attaqua : leur lien était toujours là, il pouvait toujours sentir que c'était sa famille et eux pouvaient toujours sentir qu'il était de la ruche. Il découvrit après quelques recherches que les dégâts provoqués lors de l'incident de Ponyville avaient été mineurs par rapport à ceux qui avaient été subits par le passage de longues années de faim. Subsister était devenu difficile pour la Ruche Changeling. Soucieux de la santé de ses semblables, Time Turner abandonna son apparence et sa vie de poney et retourna avec les siens. Mais après tout ce temps et tout cet amour qu'il avait reçu, il était difficile de retourner aux vieilles habitudes. Time Turner souffrait d'une forme de solitude alors que ses cauchemars revenaient de plus belle, mais cette fois-ci les poneys de Ponyville se faisaient aussi emporter dans le glissement de terrain, et seul lui subsistait, s'extirpant de la boue pour découvrir avec horreur les cadavres de ses semblables... et de sa mère.

Time Turner passa des années à souffrir de ses cauchemars, il était impensable pour lui d'abandonner ses semblables pour le moment, surtout alors que peu à peu les nations gagnaient en importance. Il passait le plus clair de son temps cependant dans un coin de la forêt à tenter de trouver un moyen de remonter dans le temps. S'il le pouvait, il pourrait prévenir ses semblables avant le glissement de terrain. Ils récupèreraient Ponyville, gagneraient en puissance et ainsi pourraient combattre d'égal à égal les nouvelles nations, puis avec la puissance de leur Reine ils n'auraient aucun mal à exterminer leurs adversaires et à régner sur Equestria sans plus souffrir du manque d'amour qui affaiblissaient leurs pauvres corps. Il passa de longues années à se débattre ainsi, et arrivé à l'âge adulte il lui sembla réussir... mais il échoua lamentablement quand sa machine rendit l'âme, le propulsant dans les airs à plusieurs mètres. À son réveil, il ne s'en rendit pas compte tout de suite, mais il avait changé.

Les années passaient et les autres changelings de moyenne classe comme lui vieillissaient et mourraient. Tous, sauf lui étrangement. Time Turner voyait tout le monde mourir autour sans comprendre. Il mena quelques nombreuses expériences pour enfin découvrir qu'il semblait, à cause de l'accident de la machine à remonter le temps, avoir arrêté l'horloge interne en lui. Il ne vieillissait plus. Bien sûr, son corps se comportait toujours de la même façon, mais ses organes semblaient se reconstituer pour combattre les aléas du temps. S'il se blessait, il ne se soignait pas plus vite, et il lui sembla bien que la mort était tout autant à craindre maintenant pour lui qu'auparavant, mais le temps ne jouait plus pour lui. Il vit ainsi les nations adverses grandir et une nouvelle génération naître, mais le temps passa tant et si bien qu'il gagna aussi bien en maturité qu'en volonté d'être libre. Oui, il voulait être libre de voir les siens d'où qu'ils viennent, il se sentait seul sans les Changelings mais il se sentait seul aussi sans Ponyville. Pour lui, il ne restait qu'une solution...

Time Turner se créa une identité et, appelé Doc par ses compagnons, il décida de devenir Docteur Hooves. Docteur en l'honneur de la ruche, Hooves en l'honneur de sa mère à Ponyville qui portait ce nom. Il partit de la ruche avec en tête de créer un moyen de voyager entre celle-ci et sa nouvelle ville puis retourna à Ponyville. Là-bas, tout avait changé : sa mère était morte, il le savait, mais comme la mort de ses semblables cela ne l'atteignait pas de la même façon. Il était triste mais parvenait à passer outre. Il découvrit par ailleurs alors qu'il se dirigeait vers l'école sous sa nouvelle forme, celle d'un tout jeune poney, une pégase qui ressemblaient beaucoup à celle qui l'avait sauvé, mais dont le regard louchait étrangement de trop : Derpy Hooves. La petite était un pégase joyeux, mais Hooves n'avait pas osé l'approcher jusqu'à-ce qu'il la voit casser un de ses jouets. La voyant si triste, Doc récupéra les restes de l'objet et, se précipitant dans son ancien chez lui qu'il trouva abandonné, retourna dans la cave et fit usage des souvenirs de sa mère, son trésor, pour reconstruire le petit objet.

Ce simple petit geste suffit à lier les deux amis qui étaient déjà liés par l'amour d'une pégase, cette pégase qui fut la mère adoptive du Doc mais aussi la vieille tante de Derpy. En grandissant, le Docteur et Derpy construisirent une relation entièrement basée sur la confiance entre eux et Docteur Hooves ne tarda pas à montrer son laboratoire à Derpy Hooves pour ensuite lui donner le titre d'Assistante en chef. Après tout, elle méritait au moins cela. Docteur Hooves travailla longtemps également à la construction de nouvelles machines. Il constitua un objet allongé qui lui permettait, sans que l'usage de la magie soit visible chez lui, de lancer des sorts basiques de licorne sans avoir à changer de forme, et décida d'appeler cela son "Tournevis Sonique" en référence à l'outil qu'il avait utilisé pour réparer le jouet de Derpy. Et, enfin, lorsqu'il arriva à l'adolescence, il avait réussi à construire un objet à partir des restes de sa machine à voyager dans le temps qui avait explosée si longtemps auparavant : le TARDIS était devenu une simple machine à voyager entre Ponyville et la Ruche, mais c'était là son meilleur voyage puisqu'il reliait ses deux familles. Il le garda cacher chez lui et ne le montra jamais à personne.

La guerre éclata avec l'arrivée des Umbraliens, mais le Doc ne voulait pas y participer directement. Depuis l'événement survenu des décennies auparavant qui l'avait coincé à Ponyville, il se montrait incontrôlable quand la colère le prenait, aussi faisait-il tout pour rester à distance de toute cette violence. À la place, il construisit un certain nombre de petites radios et tenta de capter des signaux des quatre coin d'Equestria ; la Princesse Celestia, à la vue de ses créations, le chargea de devenir le messager de Ponyville. Les choses sont plutôt bien faites, direz-vous, surtout quand elles permettent à un Docteur et une Factrice de continuer à travailler ensemble occasionnellement malgré la guerre qui fait rage dehors.
Marionnettiste

Présente-toi: Mon pseudonyme sur internet est Crystal Scorpio, mais on m'appelle le plus souvent Crystal ou Cricri ou par le nom de mes personnages sur les forums sur lesquels je suis. Ici vous pourrez donc m'appeler Docteur Hooves. ^^

Comment as-tu entendu parler de notre forum? J'y ai été, je suis parti parce que je n'arrivais plus à RP à cause de quelques modifications mais j'ai retrouvé l'envie de RP ici en voyant que le semi-path est toujours actif. Je serai par contre intransigeant sur le PG et l'OP cette fois, dirigeant ou pas.

Des idées pour améliorer le forum? Aucune idée.
Code par:Thunder Breeze
Image de Bannière: SpaceCatSamba

_________________






Dernière édition par Docteur Hooves le Mer 18 Mai - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
King Sombra
Admin
avatar

Messages : 615
Bits : 129
Coup de Coeur : 0
Age : 27

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !   Mer 18 Mai - 23:09

Seul truc que je doit faire mention pour le moment est que cela se peut qu'avec le nouveau système on ne permet qu'une seule classe en raison de peu de classe disponible (on a réduit le nombre de classe.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doominequestria.wowjdr.com
Docteur Hooves

avatar

Copyright : Saturnspace
Messages : 42
Bits : 18
Coup de Coeur : 0

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !   Mer 18 Mai - 23:38

Je sais, mais j'ai repris la fiche telle qu'elle était quand je suis parti en fait. xD Je viens de corriger en modifiant toute référence à l'ancien contexte - rien d'important, juste deux phrases sans conséquence en vérité - et en retirant le niveau et la double-classe. ^^ J'ai donc fini ma relecture !

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
King Sombra
Admin
avatar

Messages : 615
Bits : 129
Coup de Coeur : 0
Age : 27

Feuille de poney
Vie:
10/10  (10/10)
Mana:
10/10  (10/10)
Expérience:
0/50  (0/50)

MessageSujet: Re: Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !   Mar 24 Mai - 16:04

Alors pas de soucis bon jeu a toi je valide ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doominequestria.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Docteur ? Vous avez dit Docteur ? Mais c'est moi !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doom in Equestria Forum RPG My Little Pony les amies c'est magique :: Documentation des personnages :: Présente ton Personnage :: Fiche en attente de refonte-
Sauter vers: